Sécurité, tranquillité et proximité : document vérité

Notre équipe de campagne est à votre écoute : que vous veniez à notre permanence (17 avenue Élisée Cusenier), que nous allions à votre rencontre (à votre domicile, lors de distributions…) ou que vous nous contactiez par courrier, téléphone (03 81 21 64 11) ou courriel (contact@jlf2014.net), aucune de vos préoccupations ne doit rester sans réponse.

Voici les engagements de notre équipe pour répondre à vos questions et/ou problèmes quotidiens.

Sécurité : une présence renforcée (éducation, prévention, répression)

Nous porterons l’accent sur l’action de terrain et la présence humaine, dans le respect des compé- tences de la police municipale et en coordination avec la police nationale. Nous demandons à l’État d’augmenter les effectifs de la police nationale amputés entre 2002 et 2012 (40 postes) afin de ne pas faire payer cela aux Bisontins. La police municipale a un rôle de proximité : prévenir, conseiller, dissuader, secourir, intervenir quand cela est nécessaire.

  • Recrutements de policiers municipaux dédiés exclusivement à l’action de proximité de jour, puis jusqu’à minuit tous les soirs (et 2 heures du matin les jeudis, vendredis et samedis).
  • Formation renforcée de la police municipale : intervention, conseil en sûreté pour les commerces et les particuliers, prévention sur les dangers (drogue et alcool) dans le cadre d’une convention avec la police et la gendarmerie nationale.

 Un système de vidéosurveillance complèté

  • Poursuite du déploiement de la vidéosurveillance après évaluation de son impact, là où c’est nécessaire.
  • Création d’un système de vidéosurveillance mobile.
  • Fonctionnement à terme 24 heures sur 24 du centre de supervision urbaine.
  • Mise en place de la vidéo-verbalisation.
  • Déplacements sécurisés : en plus de la présence humaine, vidéosurveillance des trams et des stations.

Une lutte permanente contre les incivilités

  • Création d’une antenne mobile de proximité passant chaque semaine dans des quartiers, recueillant les observations et les transmettant aux services pour une réponse réactive et rapide.
  • Création de gardes urbains de jour, attachés à un secteur pour des patrouilles quotidiennes.
  • Création d’un Conseil des Droits et Devoirs des Familles pour les aider ainsi que leurs enfants.
  • Actualisation du plan global de prévention contre le bruit qui concerne les établissements nocturnes et les terrasses.
  • Établir un plan contre l’alcoolisme et toutes les addictions avec les associations compétentes et les services de l’État.
  • Lutte contre l’utilisation perturbatrice d’engins motorisés, les incivilités et les nuisances sonores : vidéo-verbalisation et déploiement d’effectifs de proximité.
  • Pour lutter contre le stationnement anarchique, nous mettrons en place un système de parkings intelligents : aide au stationnement en temps réel indiquant les places libres y compris grâce aux smartphones.

Dissuader les dégradations, tags et autres actes de vandalisme

  • Procédure de rappel à la loi, à l’ordre et au respect par le Maire et les élu-es pour une réponse rapide aux mineurs primo-délinquants.
  • Formation des jeunes à la citoyenneté active pour rétablir les liens sociaux et le respect mutuel : information, sensibilisation dans les établissements scolaires par du personnel municipal sur les conséquences du coût des dégradations, par exemple.
  • Conditions d’accueil adaptées (formation, soutien) pour les Travaux d’Intérêt Général (TIG), pour faire réparer par ceux qui ont détruit, sali ou dégradé.
  • Renforcement de l’équipe anti-tags.

Voirie, circulation, transports, propretés : les nouveautés

14 millions d’euros par an seront consacrés, dès 2015, à l’amélioration de la vie quotidienne dans les quartiers (réfection de trottoirs, de voirie, petits travaux d’amélioration, aires de jeux, signalétique, éclairage public, …).

Une vraie articulation entre réseau de bus et de tramway

  • Un même ticket bus et de tramway au même prix sur l’ensemble du réseau Ginko
  • Une billettique unique, par carte, smartphone, intégrant à terme tramway+TER, tramway+vélocité.
  • Complémentarité bus et tramway (en fonctionnement de 5h à 1h du matin).
  • Mise en service d’une ligne supplémentaire en site propre, reliant la Bouloie et TEMIS depuis la gare Viotte, passant par le pôle sportif Léo Lagrange et le quartier de Montrapon.

Un plan de circulation automobile et cyclable modernisé

  • Modernisation et extension du réseau cyclable.
  • Possibilité d’embarquer les vélos dans les tramways en dehors des heures de pointe.
  • Mise en place d’une structure de veille destinée à sécuriser et fluidifier le trafic (PC Routier).
  • Augmentation des capacités de stationnement (350 places dans la boucle avec les Passages Pasteur), 1 500 places en parkings relais aménagés et sécurisés.
  • Nouvelles facilités d’accès et de stationnement intelligent en cœur de ville : 5 stations de tram, modes doux, jalonnement des parkings.

Un cheminement facilité pour les piétons

  • Plan de réfection des voiries et trottoirs.
  • Sécurisation des parcours piétons.
  • Réouverture de trajes, de passages en coeur de ville.
  • Campagne de sensibilisation sécurité « piétons-vélos-tramway ».
  • Sécurisation des abords des écoles (zones limitées à 20 km/h).
  • Réaménagement en espaces semi-piéton des entrées de la Boucle pour renforcer son attractivité. (Rivotte-rue des Granges, rue de la République, Battant- Arènes, Saint Jacques-Pasteur).
  • Campagne de remise à niveau de l’éclairage public plus économe dans les rues.
  • Renforcement des « brigades de propreté » afin de lutter contre les tags, les détritus, les déjections canines et les crachats et poursuite de l’installation de WC publics sécurisés et gratuits.

Accessibilité : tendre vers l’universel

  • Faciliter à tout Bisontin l’accès aux commerces, services, locaux municipaux, lieux de loisirs, de culture et de sport, transports en commun en lien avec les associations.
  • Proposer un plan de la ville, de ses services et de ses monuments en braille, développer l’installation de boucles magnétiques pour les malentendants ; terminer la sonorisation des carrefours à feux pour les malvoyants ; mise aux normes des bâtiments et voiries pour les personnes à mobilité réduite.
  • Poursuite de la mise aux normes de nos écoles, en particulier avec l’adaptation aux handicaps (exemple : un ascenseur à l’école Brossolette).

Allons encore plus loin !

Un outil à votre service : Proxim’Cité

Créé en 2001, Proxim’Cité est un service de la ville gratuit et qui intervient rapidement pour les petits travaux à faire suite aux signalements des habitants. Ce service a prouvé depuis longtemps son utilité et nous entendons nous en inspirer pour encore mieux répondre à vos attentes.

Rapprocher les citoyens, les services municipaux et les élu-es

  • Intensification des rencontres élus-habitants de quartiers sur le terrain afin de relever, sur place, les problèmes quotidiens (un quartier par mois).
  • Possibilité pour chaque Conseil Consultatif d’Habitants (CCH) de s’autosaisir, annuellement, d’un sujet d’intérêt général.
  • Organisation de forums thématiques annuels pour favoriser l’expression des citoyens, ren- contres avec les élus, les acteurs économiques, culturels et institutionnels.
  • Possibilité de référendum d’initiative locale sur tout sujet d’intérêt local à partir d’un seuil de 10 % des électeurs inscrits sur la liste électorale.
  • Implication des Conseils Consultatifs d’Habitants (CCH), comités de quartiers et associations, lors de la mise en place ou la rénovation d’un équipement de proximité.
  • Instauration d’ateliers citoyens destinés à associer les habitants aux transformations de leur ville (opération Saint-Jacques, îlot pompiers, etc.).

FACE À LA DÉMAGOGIE ET AUX INCANTATIONS, NOTRE ÉQUIPE PRÉFÈRE LES ACTES ET LES ENGAGEMENTS CONCRETS !

Cliquez ici pour télécharger ce document au format PDF

20140310 - Tract securite proximite 1

20140310 - Tract securite proximite 2

Commentaires Clos.